Course d’escampette …

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouvel article sur …. (roulement de tambours !) le sport !!! Et plus particulièrement, la course à pied. Cela fait plusieurs mois que le « running » fait parti de ma vie, et j’essaye d’aller courir 2 à 3 fois par semaine. Je dois bien avouer qu’il m’arrive encore de ne pas être très très régulière, certaine semaine je ne vais pas allé courir à cause de mon emploi du temps de ministre ! Non évidement je me voile la face ! Ce n’est pas le manque de temps qui joue sur mon irrégularité mais bien ma motivation…

raw

Avant toute chose, sachez qu’il n’y a pas de demi mesure avec la course à pied ! C’est un sport qu’on adore ou que l’on déteste. Pour ma part, je pense que c’est un sport qui m’aide de jour en jour à me construire, à faire le vide, à canaliser l’énergie, la colère… mais c’est avant tout un sport qui m’a permis de répondre à beaucoup de questions et m’a aidé dans des choix peu évidents qui se présentaient à moi cette année. De me retrouver seule en tête à tête avec moi même, dans l’effort et le dépassement de soit, m’a beaucoup appris et servi.

Il y a quelques mois, je courrais à peine 3kms, je me trouvais d’ailleurs bien ridicule. Puis la barre des 5kms à commencé à pointer le bout de son nez. Et du jour au lendemain, j’ai fais une course de 7,5kms sans aucun effort, en me sentant tellement bien dans mes baskets. A partir de là tout c’est accéléré et j’ai commencé à me fixer de nouveaux objectifs toujours de plus en plus haut sur la barre des kilomètres. 8kms, 9kms, 9,5kms et enfin … les 10 kms, jamais envisagé il y a quelques mois de cela, sont apparus sur mon compteur.

Juste pour cette fierté personnelle là, ça vaut le coup de se lancer dans la course à pied. Je ne pensais jamais pouvoir le faire et pourtant si, en s’accrochant on y arrive. En voulant prouver aux autres qu’ils ont tords, on y arrive. Je bénéficie, il est vrai, d’un atout majeur; et j’espère que si vous faite les choix de vous lancer dans la course à pied, vous aurez ce même atout; beaucoup de personnes que j’aime me soutiennent. Dès que je fini une course, je leurs en parle et ils n’arrêtent pas de me booster pour que je continue, que je ne lâche rien et que je m’améliore sans cesse. La course à pied, c’est un sport solitaire certes, mais de se sentir soutenu est une vraie force. Je n’arrive pas à courir avec d’autre personne, je perds mon souffle à vouloir discuter, je perds en vitesse et en cadence à vouloir suivre l’autre, je perds en motivation me sentant inférieur à l’autre…. Néanmoins, d’en parler avec des personnes qui courent régulièrement ou non… est un vrai bonheur.

Je pense m’inscrire à ma première course à pied d’ici quelques jours. La course des princesses dans les jardins de Versailles. 8kms me paraît être un bon compromis pour une première course, entre le 5kms et le 10kms. J’ai peur et en même temps se serait une très grande fierté personnelle que d’arriver au bout de cette course et de me dire, passé la ligne d’arrivée: je l’ai fait !

Quelques astuces:

*Courir le soir ou le matin, personnellement ça marche mieux chez moi, que de courir en pleine après midi.

*Courir où il n’y a personne, pas de regards extérieurs pour vous juger, pas de personne qui restent au milieu du chemin alors que vous vous excusez 30 fois pour passer (oui on sent le vécu ici n’est ce pas ?)

*Manger avant de courir, encore une fois, ça dépend des personnes, mais je ne peux pas courir si je n’ai rien dans le ventre. Je mange toujours quelques choses de consistant avant de partir courir. Surtout quand les sorties deviennent de plus en plus longues.

*S’acheter de nouveaux vêtements de sport… (oui cette astuce n’est pas du tout rentable pour votre porte feuille…) je n’y peux rien mais le fait d’acheter des nouveaux vêtements de sport, ou gadgets ou chaussures, me motive tellement à partir courir. CECI EST UN MAUVAIS CONSEIL MAIS CA MARCHE TELLEMENT SUR MOI…. 

*Aller courir quand vous êtes « fatigué », certain jours vous vous sentez mou et penser ne pas être en forme pour aller courir, c’est souvent en vous forçant à y aller, que vous atteindrez vos meilleures performances…

*Aller courir quand vous êtes en « colère », la course à pied va canaliser votre énergie négative, si je puis dire …. et va vous permettre de relativiser et de vous calmer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s